mars 26

Hygiène nasale

La meilleure façon de tenir l’hôpital à distance est de rester en forme, et ceci est particulièrement important pour les personnes asthmatique ou MPOC.

Il n’est jamais trop tard pour décider de prendre en charge son asthme ou sa MPOC. AFP peut vous y aider.

Il existe deux façons faciles et gratuites de rester en forme :

  • la marche,stethoscope
  • monter et descendre les escaliers.
  • En hiver, on peut faire ces exercices dans un centre d’achats.

1-Mon jeune enfant a le rhume. Que devrais-je faire?

D’abord, l’aider à garder son nez propre. Les très jeunes enfants ne savent pas moucher leurs nez quand ils ont le rhume. On peut les aider par une hygiène nasale régulière.

L’hygiène nasale. Une hygiène nasale régulière est recommandée non seulement pour les jeunes enfants mais aussi pour les adultes. Voici les avantages d’une bonne hygiène nasale.

  • Vous attrapez moins moins de rhumes, d’otites, de sinusites.
  • Le rhume dure moins longtemps.
  • Ça élimine toutes les sécrétions et particules (pollen, poussière, …) présentes dans le nez.
  • Ça diminue les risques de problèmes pulmonaires, tel l’asthme et la pneumonie.
  • Cela procure de meilleures nuits de sommeil.

2-Comment reconnaître les difficultés respiratoires chez mon enfant?

  • Si l’enfant tousse beaucoup, à un point où ça l’empêche de faire ses activités habituelles.
  • L’enfant s’essouffle facilement.
  • L’enfant «wheeze», c’est-à-dire que l’air fait du bruit en entrant et en sortant de ses poumons.
  • L’enfant a du «tirage», on peut voir ses côtes quand il respire.
  • L’enfant ne dort pas bien la nuit parce qu’il a de la difficulté à respirer.
  • L’enfant ne veut plus manger à cause de sa difficulté à respirer.

Quand vous observez ces signes chez votre enfant, c’est qu’il est temps d’amener votre enfant consulter un médecin. Il a besoin de médication pour retrouver une respiration normale.